Archives des Journées d’études 2016

Journées 2016 :

Mesurer, évaluer, décider. Qu’en est-il des indicateurs statistiques en bibliothèques ? le 14 octobre

indic stat

 

A l’heure de l’optimisation, de la performance et du resserrement de la dépense publique, l’évaluation statistique est le socle de toute réflexion théorique et la justification de toute action pratique. Désormais, tous les champs d’activités que celles-ci soient à visée sociale, politique, culturelle reposent sur des chiffres et des estimations de données quantitatives et qualitatives. Ainsi en bibliothèque, la fréquentation des locaux, les utilisations des collections, la rentabilité des services sont mesurés et chiffrés, quand la qualité des usages, fait pour sa part, l’objet d’étude permettant d’apprécier la valeur intrinsèque de ceux-ci. Il en résulte, que presque tous les paramètres des choix décisionnels sont définis sur des critères objectifs et rationnels constitutifs des indicateurs ; dans ce contexte, il est intéressant de se pencher sur ce que recouvre l’outil statistique, puis d’examiner au regard de ses applications la manière dont il est pensé, utilisé et reçu dans les bibliothèques tant celles desservant tous les publics que celles orientées étude et recherche Un dialogue se noue, un débat est ouvert pour réfléchir ensemble sur les indicateurs depuis leur conception jusqu’à leur mise en œuvre. Poser la question, Qu’en est-il des indicateurs statistiques ? revient à examiner ce que nous faisons aujourd’hui dans ce domaine puis à prolonger notre réflexion sur que nous voulons faire pour le futur de nos bibliothèques et l’avenir des services qu’elles rendent aux communautés citoyennes et universitaires.

Pour adultes avertis… Journée d’étude sur l’érotisme le 21 JANVIER 2016

image 21 janvier

 

Le livre érotique évoque les Enfers de la bibliothèque pourtant depuis plusieurs années, il figure en tête de gondole. Ainsi, la journée propose un panorama de la production contemporaine par des spécialistes du domaine. La censure n’est jamais loin de l’érotisme, surtout dans une institution publique culturelle. Alors quelle est la place de ces documents en bibliothèque ?

Bibliographie d’étude